Archives

Format

Thématique

Dans la même rubrique

Vladivostok - L’invasion des voitures japonaises d’occasion

La revente de voitures japonaises de seconde main a été la première accumulation d’argent rapide à l’ouverture de la ville. « Les permis de marin qui donnaient le droit d’aller au Japon et de revenir avec une voiture sans payer de taxe s’arrachaient », se rappelle Mme Rzhanitsyna, économiste dans un institut privé. Les ventes avaient lieu au « ziloni ougol », le coin vert. Sur des collines arrachées à la forêt, à perte de vue, stationnent encore des milliers de bonnes affaires : du scooter au bulldozer.